La famille Prove, des marchands allemands : deux siècles avec Moscou

Pourquoi cet espace en français dédié à un ouvrage rédigé en langue russe, ayant trait à l'histoire de Moscou et à certaines de ses dynasties allemandes ? Eh bien tout simplement par nostalgie de mes propres racines. Aussi en remerciement aux historiens qui me les ont fait découvrir, ensuite à titre de prolongement et d'extension au français parlé dans la Russie d'antan.

En cours d'implémentation... dernière mise à jour : 16 avril 2011

Les rendez-vous de l'histoire ou le cheminement vers trois découvertes inestimables


album beige

album bordeau

Album en hommage au Cardinal Mercier contenant la photo de groupe des étudiants russes accueillis en 1923. Mon père Mikaïl Nikolaevitch Troïepolsky en faisait partie.
Il y a une vingtaine d'années, en me promenant à la brocante de Temploux avec mon amie Lucienne, nous tombons sur un album à reliure de couleur crème dédié au Cardinal Mercier et que j'achète pour 500 francs. Plusieurs années plus tard, quittant Gilly pour Bruxelles, je passe par la brocante couverte de Seneffe. J'aperçois exposé à l'étal d'un marchand ambulant un autre album différent, à reliure de couleur bordeau cette fois, mais également consacré au Cardinal Mercier. Je l'achète vite fait au même prix que le premier et le ramène sans l'examiner à notre dépôt de la rue Blaes.
- Lulu, regarde te souviens-tu de l'album que nous avions acquis sur le Cardinal? Eh bien en voici un autre!
En le lui remettant, il s'ouvre justement et inexplicablement à la page de l'hommage des russes illustré par la photo que chérissait mon père et précieusement conservée par tante Thérèse, sa logeuse d'avant guerre. Mais décédé en 1979, il n'aura pas eu la joie d'avoir eu connaissance de son vivant de l'existence de la publication de cette photo de groupe des étudiants russes en exil.


tirés-à-part
Enveloppe contenant des tirés-à-part d'écrits du Cardinal Mercier offerte par un inconnu au Vieux-Marché de Bruxelles.
Il n'y a pas de place au hazard ni à la pré-destination dixit Alain mon ami statisticien. Ces faits ne sont donc liés que dans mon cerveau car complètement indépendants... de même qu'un autre événement tout aussi curieux s'y rapproche.
Afin de me plonger dans la convivialité du Vieux Marché de la Place du Jeu de Balle à Bruxelles, je m'y installais parfois comme vendeur ambulant. Un dimanche donc, un particulier de passage me propose une enveloppe contenant une petite collections de tirés-à-part d'écrits du Cardinal Mercier. Il désirait pour qu'ils ne se perdent pas, que je les vende à quelqu'un qui les conserve. Je les ai gardés et y repense maintenant une vingtaine d'années plus tard : pourquoi ne pas les scanner et les présenter ici ?

Nouvelle page

  • Livre
  • les pages scannées Texte => pour s'y retrouver dans les familles décrites, l'on prend un crayon et une feuille de papier pour y reporter les différents liens de parentés. Puis l'on se motive à établir des généalogies. Une multitude de logiciels sont disponible. Nous avons opté pour PhaGedView. c'est un développement Internet très complet dont la source est ouverte.

    Ouvrage de Lyubartovitch sur l'histoire de la famille Prove. Ma mère Irina Nikolaevna Redlich-Prove en est une descendante.
    Depuis ma propre mise à la retraite à l'âge de 65 ans, j'ai décidé de rétablir des contacts annuels lors de mon anniversaire avec mes cousin Andrey et cousine Lena à Francfort (Frankfurt-am-Main) en Allemagne. Il s'agit de la reprise d'une tradition établie dès l'enfance, où chaque année je m'efforçais de convaincre mon père à rendre visite ma grand-mère sa belle mère Jenny Redlich-Prove hébergée chez sa fille Assia à Francfort puis en sa maison de repos à Darmstadt.

    Et c'est seulement en cette fin d'année 2010 que j'ai l'immense plaisir de feuilleter l'ouvrage rédigé en langue russe, consacré à mes ancêtres et paru il y a deux ans à Moscou aux éditions Tontchou. Je savais vaguement que la famille de ma grand-mère avait été dépossédée de tous ses biens par les bolchevics et que mon grand-père avait été déporté. Quelle émotion que d'y découvrir ma propre généalogie et la reprise de photos de ma mère Irina Nikolaevna Troïepolsky-Redlich ainsi que de mes grands-parents et aïeux maternels! Photographies dont feue ma sœur Anija me rappelait souvent l'existence car reprises dans un album de notre mère, mais auxquelles elle n'a plus eu le bonheur d'accéder. Je l'aurais moi-même - sans y attacher d'importance - laissé chez ma tante avec une copie du manuscrit des mémoires de ma grand-mère. Mémoires déjà partiellement publiés par épisodes dans le journal australien Edinenie puis rassemblés et complétés par ma tante Vera exilée en Australie en vue d'en constituer une monographie éditable.


  • La présentation de l'ouvrage découvert

    Любартович и Юхименко. Немецкий купеческий род Прове. Два века с Москвой.
    Table des matières - contenu.
    Lyubartovitch, Valerij Anatol'evitch et Yukhimenko, Elena Mikhailovna
    La famille Prove, des marchands allemands : deux siècles avec Moscou
    Maison d'édition Tontchu à Moscou, 2008
    248 pages, tirage : 2.000 exemplaires, relié, poids : 348 grammes, format : 70х100/16 Numéro d'enregistrement : 08-1712
    ISBN 978-5-91215-020-3 | CDU 323/324(470+571)


    Note : nous disposons de quelques exemplaires au de prix de 15 euros frais d'envoi exclus.


    Ce livre est consacré la vie et à l'activité des représentants des hommes d'affaires de la dynastie des Prové en provenance de la Prusse Occidentale. Ces derniers ont largement contribué à l'histoire et la culture du Moscou des XIX-XX siècles. Au temps de la Russie impériale les Prové étaient de grands fabricants, négociants, banquiers, agents de change, marchands d'art et collectionneurs. Au cours de la soviétisation la plupart d'entre ont été chassés du Moscou et quelques uns seulement ont réussi à s'échapper et à survivre. Parmi les membres de la génération des Prové et familles apparentées - les Vil'yam, Kalish, Minder, Redlich et autres - l'on trouve des architectes, des ingénieurs, des médecins, des scientifiques de renom, des personnalités des lettres et des arts, des ecclésiastiques. Dans le secteur des rues Basman les somptueuses villas construites par ces « allemands de Moscou » ont quand même été préservées et font maintenant partie des monuments d'architecture de capitale. Cet ouvrage s'adresse à une large audience de lecteurs, intéressés par l'histoire de Moscou et celle de sa communauté allemande, ainsi qu'aux spécialistes historiens, chercheurs, architectes et autres.

    Commentaires et réactions

    7 Signification et origine des noms de famille => suite par Sacha
    Voici une référence intéressante, car l'une des significations proposée  droit, juste » pour Prové rejoint celle exprimée par le nom Redlich.
    Прове (в лат. передаче Prove), в балтийско-славянской мифологии бог. Почитался как высшее божество в Старгарде (Вагрия). Связан со священными дубами, лесами и рощами, где и почитался во время празднеств, проводившихся во второй день недели жрецом Прове. Не имел идола. Имя Прове сопоставляется с именем бога Поревита у балтийских славян и с польск. Porvata, отождествляемой с Прозерпиной в списке польских богов у Я. Длугоша (15 в.). Согласно одной из гипотез, имя Прове - видоизменение общеславянского имени бога грозы Перуна (ср. связь с дубом - деревом громовержца). По другой гипотезе (В. Пизани), имя Прове - один из эпитетов Перуна - *prav, « правый, справедливый », искажённый при передаче. Согласно третьему объяснению, Прове - бог плодородия, как и Поревит, чьи имена родственны слав. *рога, « изобилие, плодородие ».
    Source : Пантеон славянских богов | http://slavyans.narod.ru/panteon/prove.html
    Posté: 2011-03-31 | 19:02:02
    6 Signification et origine des noms de famille par Sacha, Gilly
    Family & Relationships : Prové, Prove. Surnom : anc. fr. prové « vaillant » FEW 9, 404a, plutôt que moy. néerl. pro(e)ve « preuve, épreuve ».
    Source : Dictionnaire des noms de famille en Wallonie et à Bruxelles Par Jean Germain et Jules Herbillon, aux Editions « Racine » Bruxelles, 2007, 1.065 pages ISBN 978-2-87386-506-1
    Posté: 2010-11-15 | 22:38:08
    5 Traçabilité . . . par Sacha, Gilly
    Que sont devenus les 400 titres émis en 1913 par les maisons Wogau et Knoop ? Deux d'entre eux ont refait publiquement surface pour changer anonymement de main et le mystère subsiste. Maintenant que deviendront les 2.000 exemplaires de l'ouvrage de Lyubartovitch sur ces marchands allemand ? Nous avons décidé d'en répertorier les courriels les lecteurs connus afin de les maintenir informés du suivi. En effet, en ce moment même notre cousine maternelle retravaille le manuscrit des mémoires - « Десять месяцев и девятнадцать дней. То, что никогда нельзя забыть » de notre grand-mère Jenny Redlich-Prove.
    Posté: 2010-11-01 | 23:05:52
    4 Quatre cents titres ont été signés de la main de Rudolf Prové à Moscou en 1913 par Sacha, Gilly
    La toile vient de nous apprendre que des titres signés de la main de Rudolf Prové ont été soumis aux enchères en Allemagne ces dernières années. Il s'agit titres de la « Société par actions pour l'investigation et le développement d'entreprises en Russie ». Statuts sanctionnés par S. M. L'EMPEREUR le 16 Mars 1911. Capital Social 400.000 roubles.
    Soit deux actions de mille roubles chacune portant les numéros 367 et 373 délivrées à la Société Générale de Belgique à Moscou en 1913 et qui sont reprises dans les catalogues des hôtels de ventes HWPH en 2009 et Tschöpe en 2004. Toute information relative à de telles ventes nous intéresse.
    Posté: 2010-10-31 | 18:21:39
    3 Promotion via les librairies et moteurs de recherche Internet par Sacha, Gilly
    A l'inverse des librairies moscovites ayant pignon sur rue, de nombreux sites Internet proposent cet ouvrage à la vente et leurs pages d'annonces sont bien reprises par les moteurs de recherche. A titre de curiosité, et afin d'en visualiser et d'en comparer plus facilement les résultats, voici un tableau de liens. Ce tableau donne comporte les URLs directes contenant déjà la chaîne de recherche « "купеческий род Прове" Тончу » que nous considérons comme discriminante.
    Posté: 2010-10-25 | 15:46:07
    2 Aide à la diffusion et feedback aux auteurs par Sacha, Gilly
    Ce site est destiné non seulement à contribuer à la diffusion de cet ouvrage mais aussi à recueillir du feedback sur les familles citées.
    Un tirage de deux mille exemplaires, c'est bien. Qu'il soit complètement distribué et rapidement épuisé c'est mieux. J'ai acquis plusieurs livres que je dédicace aux personnes intéressées. Une liste de lecteurs est aussi établie et remise aux auteurs.
    Posté: 2010-10-23 | 19:02:56
    1 Bibliographie Internet par Sacha, Gilly
    Il s'agit d'une liste de titres renvoyant aux publications Internet originales. Afin d'éviter tout problème de copyright les pages cache correspondantes ne sont disponibles que pour usage interne via l'espace privé. Soyez sympas : aidez-nous à combler les éventuelles lacunes que vous détecteriez.
    Posté: 2010-10-23 | 18:18:14


    Vous aussi réagissez à ce sujet en ajoutant votre propre


    Prove : Accueil, Contact | Bulletins d'infos : 1 | Bibliographie | Espace privé : album | articles | adresses